Cuisiner genevois

Créer des menus du monde entier
avec des produits du terroir.
Connaître les aliments de saison.
Tendre vers le zéro déchet.
Participer à des défis ludiques et partager son savoir.

Créer des menus du monde avec des produits du terroir

Qui n’a jamais goûté de l’artichaut violet de Plainpalais ? Vous connaissez sans aucun doute la longeole, cette fierté culinaire du canton bénéficiant de l’Indication Géographique Protégée (IGP).

Mais connaissez-vous les lentilles à la marocaine, le poke bowl aux légumes du terroir ou le tajine aux cardons épineux genevois (AOP, Appellation d’Origine Protégée, s’il vous plaît) ? Qu’il s’agisse de fruits et légumes comme la tomate genevoise (dont il existe de nombreuses variétés), de produits carnés ou de pâtisserie, notre terroir regorge de délices à cuisiner en toutes saisons et « à toutes les sauces ».

Connaître les aliments de saison

Difficile aujourd’hui de savoir quels aliments sont de saison ou non. Surtout quand on est un citadin qui a l’habitude de tout trouver à n’importe quelle époque de l’année. Nous sommes tous d’accord qu’il est aberrant de manger des fraises en mars ou des oranges en juillet et de faire parcourir des milliers de kilomètres à des aliments hors saison.

Si donc on privilégie les aliments locaux et de saison, on est sûr qu’ils subissent moins de traitements de conservation et qu’ils sont transportés sur de plus courtes distances. Et accessoirement, on (re)découvre les richesses gustatives d’un terroir qui n’attend que ça…

Tendre vers le zéro déchet

Entre acheter logique, respecter les dates de péremption et cuisiner genevois, la quête du déchet minimum est en bonne voie.

Vous trouverez aussi dans nos pages trucs, tuyaux, astuces et recettes pour « faire votre part » vous aussi dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, tel le colibri qui, goutte d’eau après goutte d’eau, tente d’éteindre l’incendie.

Et pour que vous disposiez d’une « information augmentée », c’est-à-dire aussi large que possible, chaque article se verra agrémenté en bas de page de liens vers d’autres articles (hors ma-terre) que nous estimerons dignes d’intérêt.

Participer à des défis ludiques et partager son savoir

C’est bête comme chou, mais se lancer des défis cuisine entre amis ou voisins peut être une manière ludique de (re)découvrir des aliments, des recettes et des plats auxquels on n’aurait pas pensé. Et de redonner sa chance aux produits locaux.

 

Cueillettes gourmandes: les plantes sauvages comestibles.

En quelques siècles, nous avons presque tout oublié des plantes sauvages comestibles. Pourtant, elles sont toutes là, partout autour de nous…

Cueillettes gourmandes: les plantes sauvages comestibles.
  • ARTICLE PRESSE

La première grainothèque genevoise

Désormais, chacun peut se servir et déposer ses graines à la Bibliothèque de Saint-Jean, qui a ouvert la première grainothèque à Genève. Mode d’emploi.

La première grainothèque genevoise
  • ARTICLE PRESSE
  • MEDIA