Nos missions

Avec près de 10’050 hectares de surface agricole utile, l’agriculture genevoise peut satisfaire 20 % des besoins alimentaires de la population cantonale. Or, aujourd’hui, on estime que seulement 7 à 10% de la consommation est produite localement, le reste étant produit ou consommé hors du canton. La raison d’être de ma-terre, les besoins auxquels l’association répond et les transformations qu’elle veut porter, s’articulent autour de:

Renforcer

Renforcer un réseau d’acteur.trice.s interdisciplinaire, du champ à l’assiette, jusqu’au traitement des déchets alimentaires pour contribuer à une transition transversale du système alimentaire genevois:

ma-terre participe activement au dialogue public et facilite la construction d’une vision partagée entre acteurs du systèmes alimentaires qui historiquement n’étaient pas en lien.

Favoriser

Favoriser l’émergence de projets contribuant à une alimentation saine et durable (prioritairement à base de denrées locales), valorisant ses bénéfices sur le territoire cantonal, pour sa contribution à la santé de la population, à de meilleures conditions socio-économiques des acteur.trice.s du système alimentaire et à la qualité de l’environnement:

ma-terre est engagé depuis 2022 dans deux projets ambitieux de recherche-action en collaboration avec d’autres acteurs clés du canton. Elle soutient également de plus petits projets d’étudiants ou autres associations qui souhaitent contribuer à leur échelle à une alimentation durable et locale.

Sensibiliser

Sensibiliser, informer et développer la prise de conscience des Genevois.e.s sur ces notions et leurs enjeux territoriaux, économiques, culturels, sociaux, de santé, environnementaux et écologiques, de manière pratique, intégrée et inclusive:

ma-terre crée, rassemble et met à disposition des supports d’information visant à favoriser un choix éclairé du consommateur. Aussi, elle propose des ateliers de sensibilisation aux enjeux de l’agriculture locale et de l’alimentation pour les jeunes, les enseignant.es, et les professionnels.